[Forum Archive] Jeu de rôle d'interprétation sur forum, concernant un monde futuriste et post-apoalyptique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En belle compagnie

Aller en bas 
AuteurMessage
Ava
Erelim
Erelim
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: En belle compagnie   Sam 13 Oct - 21:40

[Les ruelles]

Une fois entrés dans la maison close, Ava se fraya un chemin parmi les Erelims qui se trouvaient à l’intérieur, emmenant leur client dans leur chambre respective. Elle jeta un regard derrière elle sur Aaron pour voir s’il la suivait toujours. Une Erelim passa par là, croyant pouvoir soustraire Aaron à la Terach. Ava se retourna vivement, se postant de toute sa hauteur devant la chipeuse. Cette dernière pouffa d’un rire qui semblait nerveux, et s’éloigna sans demander son reste. On ne touchait pas aux clients de la protégée de la Maquerelle. Ava se retourna, le jeune homme pu apercevoir un sourire sur ses lèvres et ils montèrent à l’étage. La jeune femme s’engouffra dans une chambre. Elle referma derrière le jeune homme.

L’intérieur de la chambre était baigné d’une lumière tamisée, seule la lueur des bougies se faisait voir. Les couleurs qui régnaient dans la chambre étaient le rouge et le doré, faisant penser à une chambre orientale, avec des voiles un peu partout, surtout sur le lit qui lui, était à baldaquin. Des rideaux rouges et or surplombaient le lit, les rideaux de la fenêtre étaient tirés. Ava s’approcha d’un paravent, passa derrière et retira sa cape, réapparaissant de l’autre côté. Sa tenue était composée de voiles bleus pour le bas, tous tenus pas une ceinture faite de petites chaînes.

Le haut de sa tenue était attaché au niveau de sa poitrine par de petits bijoux, semblables pour certains, à des broches. Deux anneaux reposaient sur ses bras, non loin de ses épaules. Une sorte de diadème -si l’on peut qualifier ce bijou de la sorte- reposait sur son front. Ses longs cheveux bleutés reposaient en cascade dans son dos, allant jusqu’à ses cuisses. Des voiles pendaient à ses bras.


"Prenez place sur le divan" lui dit-elle d’une voix douce, en lui indiquant la place.

Son regard n’avait plus rien d’ambré à présent, il était d’un bleu translucide. Un léger sourire était peint sur ses lèvres pâles. La jeune femme passa derrière le divan et posa ses mains sur le dossier.

"Je peux vous offrir quelque chose à boire pour continuer notre discussion ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron
Chef des Services Secrets
Chef des Services Secrets
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: En belle compagnie   Sam 13 Oct - 21:41

Attendant avec patience la réponse de la jeune femme prénommée Ava, il se demandait où elle pourrait bien l’emmener… Le fait de croiser cette jeune et surement belle personne au sein du Karyukai l’incitait fortement à penser qu’il s’agissait d’une Erelim. Mais qu’importe, elle ne semblait pas vouloir tenter de le séduire pour qu’il se comporte comme un vulgaire client de maison close… Du moins, il était certain de ne pas en devenir un… Aaron n’était pas de ceux qui étaient portés sur le plaisir de la chair… A vrai dire, il n’avait jamais vraiment ressentit d’attirance purement sexuelle. Et il n’était pas du genre à coucher avec une fille s’il n’avait pas de sentiments envers elle. Enfin tout cela était à supposer qu’il se rende compte qu’il éprouvait des sentiments envers quelqu’un ce qui n’était pas gagné. ( foi de joueur Razz ) Elle lui fit alors signe de la suivre, ce qu’il fit tranquillement, calant son pas sur le sien et la suivant, légèrement en retrait, s’engouffrant à son tour dans la ruelle sombre.

Elle devait savoir où aller, Aaron lui, se demandait pourquoi la jeune femme se retournait de temps en temps pour voir s’il la suivait, avait-elle peur qu’il s’enfuît ? En tout cas, ses soupçons se révélèrent être des vérités, comme le plus souvent d’ailleurs… En effet, ils étaient arrivés devant une grande bâtisse dont Aaron connaissait le nom et la fonction… Mais cela ne le gênait pas plus que ça… Du moins, il espérait ne pas s’être trompé sur les motivations de la jeune femme et se laissa donc guider par elle, sans même réagir alors qu’elle le prenait par le bras et le faisait rentrer avec elle dans l’immense bâtiment. Une fois à l’intérieur, l’Erelim lâcha son bras et tenta de se frayer un chemin parmi ses pairs et les clients qui étaient là… Aaron lui, faisait aussi son petit chemin, tranquillement, ne perdant pas des yeux celle qui était son guide. En cours de route, il s’était fait interpellé par une jeune femme qui semblait, elle, animée d’une simple relation vendeuse/client. Pourtant, alors qu’il allait décliner l’offre, la jeune Ava revint défier l’autre Erelim du regard. Cette dernière ne demanda pas son reste, et fila, laissant les deux jeunes gens tranquilles. Intrigué par l’influence qu’elle avait eu sur sa collègue, Aaron la suivit tranquillement, répondant d’un sourire au léger sourire d’Ava.

Puis la jeune femme entra dans une chambre, dans laquelle il la suivit, avant qu’elle ne referme derrière lui. La pièce était spacieuse, d’un décor riche, plutôt oriental et aux couleurs royales. Il regarda la jeune femme passer derrière un paravent et ressortir, vêtue d’une manière relativement aguichante. Il avait maintenant le loisir de la voir telle qu’elle était, et comme il le pensait… Une très belle jeune femme… Séduisante, et sachant en faire un atout. Elle l’invita à s’asseoir sur le divan, ce qu’il fit en enlevant son manteau, dévoilant sa chemise à manches courtes noire, légèrement ouverte au niveau du col et dévoilant aussi son Taurus… Il n’y avait là aucune tentative d’intimidation, mais Aaron serait mort de chaud en gardant son manteau. Il avait d’ailleurs déposé ce dernier sur un des accoudoirs du divan avant de s’installer. La jeune femme, aux yeux auparavant ambrés, et maintenant, à la plus grande surprise d’Aaron, bleu translucide, passa derrière lui et posant les mains sur le dossier lui demanda s’il voulait quelque chose à boire. Alors, les coudes sur les cuisses, et légèrement en avant, Aaron répondit :

« - Si vous avez du lait, j’en prendrai bien un verre. Mais si vous n’en avez pas, ce n’est pas grave, je n’ai pas très soif. »

Puis parcourant la pièce du regard, il rajouta :

« - Ca fait longtemps que vous êtes ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En belle compagnie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salutations belle compagnie !
» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?
» Compagnie Grise
» Liste compagnie grise
» BELLE TAPISSERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Quartier Sud-Est: Karyukai :: Les Fleurs de Gomorrhe-
Sauter vers: