[Forum Archive] Jeu de rôle d'interprétation sur forum, concernant un monde futuriste et post-apoalyptique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aaron [Chef des Sevices Secrets]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron
Chef des Services Secrets
Chef des Services Secrets
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Aaron [Chef des Sevices Secrets]   Sam 13 Oct - 13:20

Nom : Inconnu. ( Springfield )
Prénom : Aaron.
Surnom : ---


Âge : 22 ans.
Race : Humain.
Clan : Gouvernement.
Rang : Chef des Services Secrets


Description physique :

Avez vous déja pu réellement distinguer un chat noir dans une nuit noire ? Si oui, alors vous pouvez déjà vous faire une idée d'Aaron, sinon, laissez moi vous en dessiner un petit portrait. Tout d'abord ses vêtements. Aussi furtifs que le demande ses missions, ses vêtements s'adaptent à la noirceur de la nuit. En effet, il porte une chemise noire à manches courtes ainsi qu'un pantalon noir taillé dans un tissu relativement léger retenu à sa taille par une ceinture noire dont la boucle en argent se voit marquée des armes du Gouvernement. Il porte également des chaussures montantes noires et par-dessus le tout, un long manteau noir qui flotte derrière lui lorsqu'il marche. A sa ceinture, est accroché ce que le commun des mortels appelle négligemment un "porte-flingue". En effet, Aaron porte un revolver sur lui, un Taurus Raging Bull. ( Revolver 8 coups, dont le canon mesure 21.4 cm de long pour un poids de 1.7 kg non chargé ) Bien sur, il porte également une boite de munitions adéquates... ( Aperçu dans "armement" )
Maintenant passons au physique. Pour un jeune homme de 21 ans, il est en forme. Ses entrainements quotidiens matinaux entretiennent un physique juste ce qu'il faut, rien de plus rien de moins. Il court également chaque
matin quelques dizaines de kilomètres pour maintenir son endurance. Mais revenons à l'essentiel. Il n'est pas taillé comme un roc donc, mais possède un physique sportif - une compétence non négligeable dans les Services Secrets -, une allure élancée et une silhouette svelte. Sur son torse, si jamais vous le voyez torse-nu, vous pourrez apercevoir une longue cicatrice qui traverse ce dernier sur tout sa diagonale, de l'épaule droite au côté gauche du bassin. Cette dernière est due à son enfance plutôt difficile comme vous le verrez plus loin dans son histoire.
Son visage maintenant. La première qui frappe lorsqu'on le voit pour la première fois, ou quand on le croise dans la rue, ce sont ses yeux. Un peu plus grand que ceux du communs des mortels, ils semblent briller dans la nuit. En effet, d'une couleur jaune brillant teinté d'un brun clair, ils sont parfois la seule chose que l'on aperçoit de lui dans la nuit noire, tels les yeux d'un chat...noir. Les traits de son visage sont fins, et on peut voir que c'est encore un jeune homme, mais ne vous y fiez pas, il a déjà beaucoup d'expérience dans la vie, et à déjà presque vécu une bonne partie de tout ce qui pourrait arriver à un homme de 30 ans "normal". Ces cheveux, d'un marron foncé tirant sur le noir, sont d'un naturel ébourriffés tout en paraissant coiffés, mais lui donne un air rebelle, un côté chat de gouttière...

Description caractérielle :

Le comportement d'un chat, vous le connaissez ? Peut-être ? Même moi j'ai beaucoup de mal à réellement le définir. Les chats sont d'un naturel solitaire, ils ne connaissent pas de maître, seulement des amis. Etre l'ami d'un chat est quelque chose de rare, et ces animaux ne donnent pas leur confiance à n'importe qui. Aaron est un peu comme eux. Son enfance a fait de lui un être solitaire. Il préfère de loin le calme d'une ballade dans une rue déserte à une allée de grand magasin noire de monde. Doublé de son caractère solitaire, il dégage notamment une aura froide mais rassurante. Avez-vous déjà parlé avec lui, ou plutôt tenté de le faire ? Non ? Moi oui. Et je peux vous dire que c'est assez bizarre. En sa présence, on se sent bien, il dégage un sentiment de sang-froid contagieux qui se propage en nous, mais une chose est sûre, il n'est pas locace, le strict minimum et encore, il faut lui sortir les mots de la bouche ! J'ai pu constater également, comme on aurait pu si attendre, que plus la personne qui tentait de lui parler lui était inconnu, moins il parlait... Mais comme peu de monde peut se vanter d'être un de ses amis, il faut conclure qu'il ne parle vraiment pas beaucoup.
Toutefois, Aaron est un jeune homme au comportement exemplaire, surtout au niveau de sa fonction au sein du Gouvernement. En effet, il voue un profond respect pour ses supérieurs, ainsi que ces collègues. Il ne prend jamais de haut un éventuel subordonné, et ne fais aucune distinction entre les femmes et les hommes. Malgré cela, j'ai pu tout de même remarquer qu'il est légèrement mal à l'aise lorsqu'il est en compagnie de la gente féminine... C'est peut-être dû à son jeune âge, qui sait ?


Style de combat et armement :

Armement : Un Taurus Raging Bull noir.





Style de Combat : Maîtrise moyenne du combat rapprochée à mains nues ( Aïkido ), Maitrise des armes à feu ( Revolver )


Signes particuliers :

- Cicatrice sur le torse


Histoire :

" - Vous avez entendu ? Cette jeune femme à accouché d'un enfant du diable... "
" - Oui... Vous avez vous ses yeux ? "
" - Comment peut-on continuer d'élever pareil monstre ? "

Autant de questions qui s'élevait sur le passage d'une jeune femme portant son enfant dans les bras lorsqu'elle revenait des courses, ou lorsqu'elle se baladait avec lui... Un soir, alors que son mari rentrait, elle l'embrassa tendrement, mais il lui répondit, sans douceur :

" - Mon amour, je sais que ça va être dur pour toi mais les rumeurs qui courent sur notre fils nous causent beaucoup trop de tort, nous devons nous en débarasser... "

Elle en avait pleuré, oui, énormément pleuré... Mais il n'avait pas eu le choix, les gens devenaient de plus en plus méprisants et ils avaient de plus en plus de problèmes... C'est alors, à contrecoeur, qu'elle abandonna son fils, sur le pas de la porte d'un orphelinat...

Quelques années passèrent et Aaron avait maitenant seize ans derrière lui. Tout se passait plus ou moins bien à l'orphelinat : il restait seul la plupart du temps, ne cherchant pas plus que ça à jouer avec les autres enfants. C'est d'ailleurs à la surprise de la directrice de l'orphelinat qu'il l'assisstait dans diverses tâches pour se rendre plus ou moins utiles. Elle l'avait d'ailleurs remercié avec un petit salaire pour pouvoir s'acheter des bricoles s'il en avait envie. Mais Aaron préférait économiser, au cas où il devrait en avoir besoin un jour. En dehors de son activité rémunérée, il passait souvent du temps dehors, se balladant tranquillement. Il croisait souvent des gardes, ou même des inspecteurs qui lui inspiraient un grand respect et qui étaient des sortes de modèles pour lui. Il demanda d'ailleurs un jour à la directrice de l'orphelinat, comment il devait s'y prendre pour faire partie du Gouvernement. Heureusement, il était plus ou moins tombé au bon endroit car cet orphelinat était généreusement soutenu par le Gouvernement lui-même, et elle lui promis de se renseigner sur la démarche à suivre.

Quelques jours plus tard, alors qu'il rentrait d'une promenade, on le fit appeler au bureau de la directrice. C'était le jour de ses dix-sept ans. Lorsqu'il entra dans le bureau, la directrice lui fit un grand sourire et lui présenta un homme qui se tenait de l'autre côté du bureau, grand et droit. Elle sortit en tapotant l'épaule d'Aaron et lorsqu'elle eut fermé la porte, il parla :

" - Alors comme ça tu veux faire partie des forces du Gouvernement, Petit ? "

" - Je ne suis pas petit ! Et oui, j'ai beaucoup d'admiration pour eux, devenir comme eux me comblerait d'honneur. "

" - Bien... Tu vas venir avec moi, pendant le trajet je te poserais quelques questions et nous verrons ensuite si tu peux nous être utile. "

Aaron ramassa alors ses affaires, qui n'étaient pas nombreuses d'ailleurs, et grimpa dans une voiture noire aux vitres teintées. Pendant le trajet, il dut remplir un questionnaire visant sûrement à évaluer ses capacités intellectuelles et de reflexion. Lorsqu'ils arrivèrent à destination, l'homme prit le questionnaire et ils se dirigèrent dans un immense bâtiment, somptueusement réalisé, que, malgré toutes les ballades qu'il avait pu faire, Aaron n'avait jamais vu. Quelqu'un le débarassa de ses affaires, et un nouvel individu l'acceuillit :

" - Bonjour Aaron, je suis le Dr Steevens, Mickael pour toi, je vais tester tes aptitudes physiques pour voir dans quel service tu seras affecté, tu veux bien me suivre. "

Aaron ne dit rien et se laissa mener par le docteur dans une salle où la lumière semblait diffuser d'un endroit méconnu. Il subit une batterie de test : endurance, sprint, reflexes... Après deux bonnes heures de tests, le docteur lui indiqua une salle pour se reposer le temps qu'ils discutent de ses résultats et l'envoie vers le service adequat. Une heure plus tard encore, Mickael revint, lui indiquant qu'il devait encore subir un entretien avant de sceller la décision finale. L'entretien fut une formalité, Aaron y montra sa motivation et aussi sa capacité d'obéissance à un supérieur. On le pria d'attendre encore quelques instants, puis le docteur revint lui anonçant qu'il serait transféré au centre de formation des Agents des Services Secrets du Gouverment.

Virent alors les longues années à suivre un entrainement rigoureux pour devenir Agents des Services Secrets. Des scéances de courses, d'endurance, de tir au pistolet, d'arts martiaux, d'autodiscipline, expériences de survie en tout genre... C'est dans les scéances de tirs qu'Aaron se distinguait des autres. En effet, il obtenait de très bon résultats lors des différentes sessions et notamment lorsqu'il tirait avec les revolvers. C'est d'ailleurs là qu'il obtint le maximum de points lors de l'examen le jour de ses vingt ans. La journée avait été éprouvante, toutes les épreuves devaient être passées le même jour, pour les rendre encore plus délicates et distinguer les plus endurants. Quelques jours plus tard, il fut convié à la cérémonie d'intronisation des nouveaux agents. Pas forcément convaincu de sa réussite, il fut surpris de se voir appelé. Il fit un pas en avant, et un homme encapuchonné s'approcha de lui, accompagné derrière lui d'un autre homme portant un coffret.

" - Félicitations, j'ai l'honneur de te compter parmis les Agents des Services Secrets. "

Il claqua des doigts et l'homme qui portait le coffret s'avança et l'ouvrit, Aaron pu y voir un revolver noir.

" - Voila ton arme de service, compte tenu des résultats excellents que tu as obtenu au tir. "

Aaron se mit au garde à vous.

" - Merci Monsieur, ma vie pour le Gouvernement. "

Mais son supérieur ne prit même pas le temps de répondre, et s'en alla. Aaron reçut son arme : il était maintenant Agent du Gouvernement. C'est maintenant depuis un an qu'il est dans les Services Secrets...


Note sur l'Attentat :

Le soir de l'attentat, on me confie une mission, escorter mon chef, dont je ne connais même pas le visage, à l'Opéra. Je sors la voiture noire, aux vitres teintées, et j'emmène mon chef. Il avait, lui, pour mission de prendre la place d'Abel le temps d'un bain de foule. C'est tout ce que je devais savoir. Arrivant sur les lieux, tout est calme, enfin calme... J'ouvre la portière arrière et laisse sortir "Abel". Ce dernier, dont le nom est scandé par la foule, voit une marée humaine foncer sur lui, et déja je lutte pour lui ouvrir un passage... Nous arrivons finalement à l'intérieur du batiment, tout est somptueux, le gratin est là bien évidemment... Je fais la tournée avec mon chef qui salue tout le monde... Un peu plus tard, nous faisons l'échange avec le vrai Abel et un de ses hommes. L'échange faite, nous ressortons du batiment pour regagner la voiture, quelques minutes plus tard, le batiment s'embrasait...

Note sur la Promotion :

Deux ans après l'entrée dans les Services Secrets, Aaron s'était fait un nom dans le service. De nombreux de ses collègues l'estimait et le considéraient comme un enfant-prodigue. Ses talents de tireur et d'espion n'étaient plus à refaire. Son chef, Avnas K. Nahardrym, le tenait en haute estime et le considérait presque comme son fils. Ce qui n'était pas pour déplaire à Aaron qui avait enfin un semblant de famille. En parlant de famille, Aaron avait cherché des traces de la sienne et après de laborieuses recherches, il avait fini par les trouver, hélas, ils étaient tous morts...Son père, sa mère, sa petite soeur... Tous décédés.... L'inquisition les avait traité d'hérétiques... Lentement, Aaron avait épluché le dossier et éclata de rage en voyant que la décision était absolument injuste et irrationnelle.

Laissant de côté sa rage envers l'Inquisition, il avait dorénavant un nom... Springfield. Mais une chose était sûre, l'Inquisition finirait par payer. Peu après sa découverte d'ailleurs, son Chef, Avnas était parti du jour au lendemain sans laisser de traces... Ou presque pas... Alors qu'Aaron rentrait dans son bureau, il découvrit une lettre posée sur le clavier de son pc. Cette lettre était signée d'Avnas son chef. Il y disait qu'il était parti découvrir le monde, l'errance dans la ville le lassait et ce qu'il s'y passait ne l'intéressait plus. C'est alors que quelques jours plus tard, alors qu'Avnas qui ne revenait pas, fut considéré comme mort, Aaron fut nommé à la place d'Avnas. Fier de ce qu'il était devenu, Aaron gardait une place dans sa mémoire pour celui qui fut son mentor, Avnas K. Nahardrym...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aaron [Chef des Sevices Secrets]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» The third temptation [Aaron]
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Palace Ducarme Joseph presumé gwo chef bandi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: [ Demandez et l'on vous donnera. ] :: Présentation :: Gouvernement [validée]-
Sauter vers: