[Forum Archive] Jeu de rôle d'interprétation sur forum, concernant un monde futuriste et post-apoalyptique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mirahil [Murmure]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mirahil
Murmure de Zion
Murmure de Zion
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Mirahil [Murmure]   Jeu 11 Oct - 4:05

Nom : Almyann (c'est le nom de son père adoptif, enfin celui qui lui a donné quand il s'est présenté. Elle ne l'utilise que très rarement.)
Prénom : Mirahil


Âge : 17 ans
Race : Lamia
Clan : Zion
Rang : Murmure


Description physique : Belle, non, Mirahil n'est pas belle. Il y a bien d'autre mot qui la convienne mieu, étrange, fascinante, mais belle, non ! Ni jolie d'ailleurs. Etrange. Elle fait plutôt peur d'ailleurs quand elle jette son regard noir. Cependant elle peut prendre deux apparences completement différentes, soit l'une sérieuse et grave quand elle se maquille et coiffe ses longs cheveux d'ébènes, soit une autre plus fascinante, moins stricte et qui la rend plus 'belle'. La première elle l'utilise avec ses supérieurs, ses lieutenants aussi quand elle est celle qui donne les ordres. L'autre quand elle joue la prostituée. Cependant elle parait toujours aussi étrange, sa peau trop pale, ses yeux presque blanc ou seul existe un très léger reflet entre le bleu et le gris, ses cheveux si sombres et sa bouche trop rouge. Elle paraît toujours hors norme, une aberration de plus dans la nature. Cependant cette différence ne la gène pas au contraire, ses espions lui font confiance et la suivent, c'est tout ce qu'elle demande.

Description caractérielle : Innébranlable. c'est peut-être le mot qui lui correspond le plus, innébranlable ... Rien ne l'arrêt, rien ne la corromp, décidée, sure d'elle, elle avance droit sans prendre des chemins tortueux. Sa volonté est comme une vague qui depasse la digue. Jamais elle ne se laisse faire et ces ordres sont rarement remis en question. Froide, même glaciale des fois, son boulot est sa vie. Pourtant des fois la colère la prend et alors attention car sa langue est aiguisé, elle sait blesser ... On dit souvent d'elle qu'elle a un caractère de chien ou de mule, jamais d'accord, toujours prête a partir en guerre. Loyale, secrète son visage cache bien des secrets. Et elle ne s'ouvre qu'à ses supérieurs et à son calice. Mirahil considère ses espions comme une famille qu'elle n'a jamais eu, des frères, des soeurs et se montrent très amicale avec eux ... Sinon c'est quelqu'un de très reservée ... En général on ne sait pas trop comment elle va reagir, et ces sentiments sont bien caché, elle n'aime pas à les montrer ...


Style de combat et armement : Armes blanches qui diffèrent selon son humeur, en général dagues, sabres et des fois simple baton. Son apprentissage des armes fait d'elle une vraie combattante à ne pas sous estimer.


Histoire :
L’homme a faim, si faim …. Une faim dévorante qui le brûle de l’intérieur…. L’appel du sang, il a faim … du sang il lui faut du sang, il a perdu ses poches synthétiques, plus une goûte de sang et pourtant il a si faim. Sa le prend de l’intérieur comme si milles couteaux y étaient enfoncé, comme si le monde entier était dans cette faim qu’il devait satisfaire … à tout prix. Il déambule dans les rues sombres à la recherche d’un bar ou de quelque chose d’autre, pour pouvoir enfin, mangé, il salive déjà le pauvre homme, il salive déjà … Il est si loin e chez lui, il sera mort avant d’y arriver, la mort est la au creux de ses lèvres qu’appellent. Et puis son odorat le dirige, il est comme fou, il y a du sang, sa faim le prend, il est sa faim, et la faim marche vers le cœur qui bat, vers la petite fille qui sent si bon malgré la couche de saleté sur son visage d’enfant. Ses crocs le lancent, ils s’agrandissent, si lentement … si vite… Déjà il emprisonne de ses bras puissants la petite fille terrorisée, déjà ses lèvres se teintent de rouge tandis que l’enfant de 5 ans pleure, impuissant …

Quand il revient à la raison, quand la faim le quitte, à moitié satisfaite, l’enfant est endormie, l’homme panique, l’homme a peur, il n’est pas de ses Lamia qui volent la vie et puis lui, du conseil de Zion, ne peut être remis en question,il ne doit pas être vu avec cette enfant évanouie, près de se cœur qui bat encore, un peu, mais qui bientôt faute de soin va se faner comme se fane la fleur que l’on coupe pour faire un bouquet. Le bouquet de sa faim, le fiasco plutôt, l’homme a peur, mais il ne s’enfuit pas, il regarde le petit corps de sa victime, il regarde la beauté éternelle qu’a tout enfant. Il regarde et la serre contre lui …

Le médecin était arrivé, un grand ami à lui qui ne le dénoncerait pas, l’homme qui déjà l’avait sauvé dans maintes situations délicates. Il s’approcha de l’enfant et murmure « Elle va être forte, très forte, elle a le cœur d’un taureau. » Puis il la soigne affectueusement, il comprend pourquoi l’homme en a fait sa protégée. 5 ans, elle était trop jeune pour mourir…

Ainsi Mirahil atterrit dans la vie déjà bien rempli du Lamia, elle s’y creusa une place et devint bientôt sa fille et sa calice. L’homme veillait sur elle mais gardait sa présence secrète, il ne voulait pas qu’elle serve à quelconque chantage. Il lui donna plusieurs précepteurs qui s’occupèrent de son éducation : l’apprentissage des lettres, des mathématiques, des sciences, de la biologie etc… Son protecteur voulait à tout prix lui donner un avenir assuré au sein de sa société et gardant l’anonymat sur sa vie il en fit une personne hors dossier que la société n’avait aucun moyen de connaître. Il l’éduqua à l’espionnage, lui donnant plusieurs lieutenants de l’ombre comme professeurs. Quand elle eut 17 ans, il lui offrit le plus beau de tous les cadeaux, il lui offrit la pilule de l’immortalité. Elle choisit de devenir vampire, sachant toutefois qu’elle se refuserais à boire du sang à même l’homme tant sa première fois lui avait fait peur, très peur. Pourtant bientôt elle cessa d’avoir ses préjugés et prit calice, changeant assez souvent pour ne pas s’attacher trop à quelqu’un. Elle vivait tranquillement, dans sa vie un peu folle mais si bien rangé quand on regardait, un emploi du temps pour chaque jours pour chaque seconde, professeur après professeur, plaisir après plaisir. Jusqu’au jour où il y eut un attentat contre son protecteur, celui-ci perdit la vie.

Elle se présenta alors au murmure existant à l’époque et lui demanda de la prendre à son service. Intrigué par son éducation et sa vie assez originale il la prit comme lieutenant de l’ombre puis quelques années après comme second. Quand enfin il décida de quitter son travail, il la choisit comme murmure et la présenta à l’Ofanim et à l’archange de Zion. Sans papiers, inconnue du monde, exclue de la société, il fut décider que le silence régnerait sur son poste. Ainsi personne ne su qui fut choisi, quelques temps tout le monde chercha à découvrir qui pouvait bien être le nouveau chef du service de renseignement mais comme tout ceux qui était à son service se taisaient il n’y eut pas de fuite. Peu a peu les dirigeants oublièrent ce rôle et il resta dans l’ombre… Il ne faut pas croire pour autant que Mirahil resta dans son coin silencieuse secrète en attendant les renseignements de ses lieutenants. Non ! Mirahil prit la décision d’œuvrer avec eux, d’être une call girl de luxe, une prostituée pour les plus grands de ce monde afin d'entendre si possible leur confession sur l'oreiller ...

De son enfance, avant ses 5 ans, elle a tous oublié. Cependant la nuit, il lui viend d'étranges cauchemards qui lui semblent être des messages d'un temps passé ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mirahil [Murmure]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Murmure des Chimères
» Murmure Nocturne [ Modérateur de la CB ]
» Murmure Éternel. Fini.
» Murmure Féerique
» Hiso Hiso No Mi: Fruit du Murmure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: [ Demandez et l'on vous donnera. ] :: Présentation :: Zion [validée]-
Sauter vers: